Demande d’agrément pour l’association Les papillons – question au gouvernement

26 septembre 2023 | A l'Assemblée nationale, Questions au gouvernement

Question écrite au Ministre de l’Education nationale le 26 septembre 2023.

Mme Nathalie Oziol attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur la demande d’agrément déposée auprès du ministère de l’éducation nationale par l’association Les papillons. L’association Les papillons a pour but de repérer les violences commises sur les enfants en mettant à leur disposition, notamment dans les écoles, collèges, lycées, clubs de sport, des boîtes aux lettres dans lesquelles ils et elles peuvent exprimer les violences dont ils et elles sont victimes ou témoins. Des adultes formés récupèrent les mots laissés dans ces boîtes aux lettres et peuvent ensuite agir en concertation avec les dispositifs existants et dans la réglementation en vigueur pour protéger les enfants le plus rapidement possible. Aujourd’hui, 141 boîtes aux lettres ont été mises à disposition d’établissements accueillant des enfants. 25 600 enfants ont accès aux dispositifs proposés par l’association. Un agrément de l’éducation nationale leur est nécessaire pour s’implanter dans les établissements scolaires publics. Alors que l’on sait qu’un million d’enfants seraient harcelés à l’école, qu’une personne sur 10 a été victime d’agression sexuelle quand elle était enfant, il semble pertinent de permettre que ces situations soient signalées au plus vite pour que les enfants soient protégés. Le dossier de demande d’agrément de l’association Les papillons a été examiné en commission nationale le 27 juin 2023, mais elle n’a, à ce jour, toujours pas de réponse. C’est pourquoi Mme la députée relaie ici leur préoccupation et espère que M. le ministre pourra y répondre favorablement. Cela n’enlève évidemment en rien l’absolue nécessité de campagnes de prévention pour éviter ces agressions. Elle lui demande ses intentions à ce sujet.

Vous pouvez retrouvez la question écrite au lien suivant : https://questions.assemblee-nationale.fr/q16/16-11541QE.htm

Découvrez aussi

Notre boussole politique doit être le droit international

La Cour Internationale de Justice reconnaît que 4 des 5 critères de génocide sont reconnus à Gaza.La France, signataire de la Convention de l’ONU sur le génocide, doit prendre des mesures. Intervention en commission des affaires étrangères...

On ne dispose pas de son corps à moitié

A l'occasion des débats sur la proposition de loi constitutionnel pour inscrire le droit à l'IVG dans la Constitution, j'ai rappelé que graver dans le marbre de la Constitution le droit à l’IVG, c’est permettre aux personnes...