Accord de libre-échange UE / Nouvelle-Zélande : nous ne sommes pas dupes du greenwashing

14 décembre 2023 | A l'Assemblée nationale, En commission

Le jeudi 7 décembre 2023, en Commission des Affaires étrangères était auditionné le min istre Olivier Becht sur le Conseil des affaires étrangères du 27 novembre 2023 où, entre autres, a été entériné un accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Nouvelle-Zélande.

Cet accord est par nature néfaste pour la planète. Selon l’étude d’impact de la Commission européenne elle-même, il augmentera de 47 % les émissions de gaz à effet de serre.

Cet accord est aussi un nouveau coup porté à nos agricultrices et nos agriculteurs. Il prévoit d’augmenter le commerce bilatéral de 30% avec un pays où les normes sanitaires et environnementales sont moins exigeantes qu’en France. Par exemple, nous pourrons dorénavant de nouveau manger de la viande empoisonnée à l’atrazine, herbicide interdit en France depuis plus de 20 ans.

Enfin, il est anormal que de tels accords ne soit pas soumis au vote de la représentation nationale tant ses conséquences sont importantes. Cela arrange bien la macronie qui sait qu’elle ne possède aucune majorité pour voter ce type d’accord.

Découvrez aussi

Notre boussole politique doit être le droit international

La Cour Internationale de Justice reconnaît que 4 des 5 critères de génocide sont reconnus à Gaza.La France, signataire de la Convention de l’ONU sur le génocide, doit prendre des mesures. Intervention en commission des affaires étrangères...

On ne dispose pas de son corps à moitié

A l'occasion des débats sur la proposition de loi constitutionnel pour inscrire le droit à l'IVG dans la Constitution, j'ai rappelé que graver dans le marbre de la Constitution le droit à l’IVG, c’est permettre aux personnes...