Notre boussole politique doit être le droit international

1 février 2024 | A l'Assemblée nationale, En commission

La Cour Internationale de Justice reconnaît que 4 des 5 critères de génocide sont reconnus à Gaza.
La France, signataire de la Convention de l’ONU sur le génocide, doit prendre des mesures.

Intervention en commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale le 31 janvier 2024.

Découvrez aussi

On ne dispose pas de son corps à moitié

A l'occasion des débats sur la proposition de loi constitutionnel pour inscrire le droit à l'IVG dans la Constitution, j'ai rappelé que graver dans le marbre de la Constitution le droit à l’IVG, c’est permettre aux personnes...