Le scandale des profits des banques sur le dos des morts

1 mars 2024 | A l'Assemblée nationale, Dans l'hémicycle

Les banques peuvent bien, si ce n’est laisser les vivants tranquilles, du moins épargner le peu que les disparus ont à laisser aux personnes qui restent après elles.

Retrouvez ma prise de parole l’occasion de la proposition de loi pour l’encadrement des frais bancaires sur succession le 29 février 2024.

Découvrez aussi

🇪🇺 Bilan de la législature européenne 2019-24

"Au Parlement européen, il y a les députés qui s'accomodent du dogme de la concurrence de tous contre tous, et il y a celles et ceux qui défendent la paix, le respect des peuples, le progrès social." Pour le groupe La France insoumise -...