Où en est-on de la création du centre de ressources sur la cérébrolésion ?

23 avril 2024 | A l'Assemblée nationale, En circonscription, Questions au gouvernement

Sollicitée par l’Association des Familles de Traumatisés crâniens et de Cérébro-lésés du Languedoc- Roussillon, j’ai interrogé la Ministre de la santé en charge des personnes handicapées au sujet de la création du centre de ressources sur la cérébrolésion.

Mme Nathalie Oziol interroge Mme la ministre déléguée auprès de la ministre du travail, de la santé et des solidarités, chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sur la création d’un centre de ressources sur la cérébrolésion. L’UNAFTC (Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens et de cérébrolésés) porte, depuis de nombreuses années, un projet de centre national de ressources sur la cérébrolésion avec deux de ses partenaires France Traumatisme crânien (regroupement de professionnels du domaine de la cérébro-lésion) et le groupe UGECAM de l’assurance maladie. Ce projet permettrait de rassembler et coordonner les compétences sur un handicap encore largement méconnu, alors même que la cérébrolésion est aujourd’hui la première cause de handicap acquis chez les adultes en âge de travailler. Il est impératif d’améliorer la prise en charge et l’accompagnement des adultes et enfants victimes de lésions cérébrales acquises et d’apporter le soutien indispensable à leur entourage. Ce projet de centre national de ressource a été inscrit au plan d’action de la conférence nationale du handicap d’avril 2023 avec un calendrier de mise en œuvre prévue en 2024/2025. Elle relaie donc leur souhait d’avoir une visibilité sur le financement effectif de ce centre et la confirmation du calendrier de mise en œuvre et souhaite avoir des précisions à ce sujet.

Lire la question sur le site de l’Assemblée nationale et être alerté·es de la réponse.

Découvrez aussi

L’injustice des charges d’eau dans les résidences sociales

L’injustice des charges d’eau dans les résidences sociales

Interpellée par des habitants vivant dans des résidences sociales de Montpellier sur la non-récupération des charges d'eau, j'ai interpellé le ministre en charge du logement. Mme Nathalie Oziol interroge M. le ministre délégué auprès du ministre de la transition...