Lettre aux commerçant·es

3 mars 2023 | Actualités, En circonscription, Mobilisations

Madame, Monsieur,

La situation des commerçants est devenue intenable.

D’abord, à cause de l’explosion de vos factures d’énergie. Les mesures annoncées par le gouvernement sont inefficaces car elles ne s’attaquent pas à la source du problème : l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie. En France, l’électricité est produite à 80% par EDF pour un coût de 70€ le MWh. Des fournisseurs d’énergie achètent l’électricité à EDF et la revendent jusqu’à 10 fois plus cher à leurs clients dont vous faites partie. Ce système fait le bonheur des multinationales en permettant à Total Energie ou Engie d’accumuler des superprofits sur le dos des petits commerçants qui, eux, risquent de mettre la clef sous la porte.

Ensuite, à cause de la réforme des retraites. En reculant l’âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans, le gouvernement demande des efforts à ceux qui ont commencé à travailler tôt et exercent un métier difficile. Les indépendants et les salariés du commerce en font partie. Il est injuste de vous priver de vos plus belles années de retraite alors que vous donnez déjà tant pour faire tourner le pays. Précisons que le véritable objectif de cette réforme n’est pas de réduire le déficit du régime de retraite mais de financer de nouvelles exonérations sociales et fiscales qui profitent aux grands groupes. Est-ce aux petits commerçants de faire des sacrifices pour le CAC 40 ? Certainement pas ! 

Malgré l’impopularité de sa politique, Emmanuel Macron continue de faire la sourde oreille. Il est donc nécessaire de passer un cap supplémentaire dans le rapport de force. C’est pourquoi nous avons rendez-vous à partir du 7 mars pour « mettre la France à l’arrêt ». Toutes les bonnes volontés peuvent participer à ce mouvement populaire qui permettra de faire entendre nos revendications : blocage du prix de l’énergie et retrait de la réforme des retraites.

Commerçants, vous pouvez baisser votre rideau ou mettre sur votre devanture une affiche exprimant votre soutien à la mobilisation. L’important est de donner la preuve que nous sommes unis et déterminés !

Nathalie OZIOL

Découvrez aussi

Montpellier, ville de solidarités et de fraternité

Retrouvez le discours que j'ai prononcé lors de la présentation de mes voeux aux Montpellierain·es le 17 janvier dernier. L’occasion de revenir sur les mobilisations des derniers mois: pour le cessez-le-feu à Gaza, contre la Loi Immigration, contre les violences...