Montpellier : Pour un vœu au Conseil municipal défendant le cessez-le-feu à Gaza en accord avec la décision de la Cour Internationale de Justice

6 février 2024 | Mobilisations, Sur le terrain

Retrouvez la tribune signée par Nathalie Oziol et Sylvain Carrière, député·es de l’Hérault, aux côtés d’autres élu·es et d’associations.

Cette décision rappelle l’importance du droit international. La France, signataire de la convention, est soumise à l’obligation d’empêcher le génocide. Alors que l’on compte désormais plus de 30.000 victimes palestiniennes à Gaza, dont les deux tiers sont des femmes et des enfants, il est plus important que jamais que la France œuvre pour le cessez-le-feu.

La ville de Montpellier, 7e de France, doit ouvrir la voie en appelant à la protection des populations civiles, au cessez-le-feu et à la paix à Gaza.

La prochaine séance du conseil municipal de Montpellier a lieu mardi 6 février 2024. Nous demandons que le Maire de Montpellier dépose une proposition de vœu, en réaction à la situation d’horreur prenant appui sur la décision de la CIJ.

Voici la proposition de texte en question avec tout d’abord un rappel des considérants, puis le texte du vœu.

Considérant que la CIJ a explicitement exigé d’Israël des mesures immédiates pour prévenir tout acte de génocide contre les Palestiniens à Gaza, permettre la fourniture de services de base et d’assistance humanitaire, ainsi que prévenir et punir l’incitation au génocide,

Considérant que la CIJ a souligné la nécessité de protéger les droits des Palestiniens de Gaza contre les actes de génocide et a ordonné à Israël de prendre des mesures effectives pour prévenir la destruction des éléments de preuve,

Considérant que cette ordonnance de la CIJ est juridiquement contraignante pour toutes les parties et sera automatiquement envoyée au Conseil de sécurité de l’ONU,

Nous, membres du conseil municipal de Montpellier, exprimons notre profonde préoccupation face à la situation humanitaire critique à Gaza et nous nous alignons sur la décision de la CIJ visant à prévenir toute action génocidaire et à garantir la fourniture de services de base et d’assistance humanitaire au peuple Palestinien de Gaza.

Par conséquent, nous proposons le vœu suivant : 

Le conseil municipal de Montpellier :

1. Exprime sa préoccupation face à la situation humanitaire catastrophique à Gaza et soutient la Cour Internationale de Justice en ce qu’elle a ordonné à Israël de prévenir tout acte de génocide.

2. Soutient la décision de la CIJ du 26 janvier dans le cadre de l’affaire portée par l’Afrique du Sud et exhorte l’État d’Israël à respecter les mesures conservatoires ordonnées, notamment le cessez-le-feu immédiat, la fourniture de services de base et d’assistance humanitaire.

3. Appelle la communauté internationale à user de son influence pour garantir la mise en œuvre immédiate de l’ordonnance de la CIJ et à travailler en faveur d’une résolution pacifique du conflit israélo-palestinien.

Nous espérons que cette prochaine séance du conseil municipal sera ainsi l’occasion d’affirmer l’engagement de Montpellier en faveur de la justice, de la paix et du respect du droit international.

Nathalie Oziol, Députée LFI de l’Hérault 
Sylvain Carrière, Député LFI de l’Hérault 
Alenka Doulain, Conseillère municipale d’opposition 
Boris Chenaud, Militant GéS, membre de LFI 
Alban Desoutter, Militant du POI 34, membre de LFI
Jean-Jacques Gandini, Militant LDH
André Génissieux, Président du MRAP Montpellier
Estrella Hernandez, Militante associative à La Paillade
Eugénie Loison, Présidente de La Libre Pensée 34
Anne-Marie Marteil, Militante d’ATTAC Montpellier
Françoise Paty, Membre de comité d’animation de la Carmagnole
Janine Robert, Militante AFPS Montpellier

Découvrez aussi

Montpellier, ville de solidarités et de fraternité

Retrouvez le discours que j'ai prononcé lors de la présentation de mes voeux aux Montpellierain·es le 17 janvier dernier. L’occasion de revenir sur les mobilisations des derniers mois: pour le cessez-le-feu à Gaza, contre la Loi Immigration, contre les violences...